Stampante 3D PCB

Industrie 4.0: quelle est la signification? Vous le comprendrez avec l’exemple Harley-Davidson

on 11 septembre 2018

L’industrie 4.0 est un terme très populaire ces derniers temps. Reprenant son sens, L’Industrie 4.0 décrit la prochaine ère de l’industrialisation, également appelée la quatrième révolution industrielle, conçue pour avoir plus d’intelligence, de connectivité et de technologie de l’information pour créer des usines intelligentes. La première révolution a été le début de la mécanisation, alimentée par la vapeur, la seconde par la transformation de l’électricité introduite dans la production, tandis que la troisième était l’impact de de l’informatique et le début de l’automatisation.

IoT pour Software AG et Siemens

Bernd Gross est le vice-président  pour l’IoT et le Cloud chez AG Software, qui a fait équipe en novembre avec Siemens pour promouvoir le MindSphere de Siemens, un système d’exploitation ouvert à l’Internet des objets (IoT). Il dit qu’il y a eu assez de tests, «pour identifier certains modèles de projets réussis». Il décrit ci-dessous les étapes critiques:

  • les premières étapes sont des actions basées sur des données. M. Gross souligne que « la clé est de ne pas tout intégrer avant de se stabiliser sinon vous courrez droit à l’échec. Si vous implémentez trop rapidement et modifiez les processus, ils peuvent devenir peu fiables et vous pouvez avoir des défaillances de bout en bout. » Gross conseille aux entreprises de commencer avec des applications discrètes telles que la gestion des alarmes;
  • la deuxième étape consiste à intégrer des processus basés sur les données et à passer au temps réel pour atteindre de nouveaux niveaux d’efficacité;
  • la troisième étape est celle de la mise en œuvre de l’apprentissage automatique et de l’intelligence artificielle. Gross avertit: «Trop de projets cherchent à se faire avant d’avoir terminé les deux précédentes étapes. Cela peut prendre 18 mois avant que vous ayez un apprentissage automatique viable pour vos projets.

Bernd Gross conseille: « Prenez votre temps, développez vos projets, améliorez vos compétences et apprenez à connaître votre nouveau monde dans le cadre de l’intégration ».

Andreas Geiss, vice-président de Siemens, a pour sa part déclaré: « Commencez dès maintenant la première étape – et rappelez-vous que le succès ne concerne pas la technologie, mais la stratégie commerciale axée sur les données ».

L’exemple Harley-Davidson et la stratégie IoT

Harley-Davidson Motor Company est un bon exemple de la manière de concevoir une stratégie IoT. La société américaine était confrontée à une concurrence mondiale intense et, parallèlement, son marché principal vieillissait, ses produits n’attiraient pas les plus jeunes, les coûts de main-d’œuvre de la société étaient trop élevés et la production n’était pas alignée sur l’informatique.

Macej Kranz, vice-président du groupe Innovation stratégique de Cisco, déclare: «Avant l’IoT, il fallait près d’un an entre la commande et la distribution d’un Harley en raison de l’inefficacité de la gestion des données.L’optimisation des opérations a réduit le cycle de commande de 18 mois à 2 semaines. Aujourd’hui, le temps pris pour résoudre les problèmes dans les plans de production est passé de quelques jours, voir quelques semaines à quelques minutes. Grâce à toutes ces améliorations, la rentabilité a augmenté de 3 à 4% « .

Kranz identifie quatre facteurs comme «voies rapides» pour obtenir des résultats grâce à l’Internet des objets: capteurs, compteurs et appareils connectés les uns aux autres, surveillance, contrôle et gestion des ressources, analyse et maintenance prédictive.

En outre, les résultats commerciaux stratégiques des changements apportés par l’IoT incluent:

  • une prise de décision de 80% plus rapide grâce à la mise à disposition de la main-d’œuvre;
  • des réductions spectaculaires des coûts et des délais de mise en place;
  • une gestion continue des actifs, permettant une meilleure prise de décision;
  • une augmentation de 6,8% du débit de production en raison du marquage des actifs;
  • une amélioration de 10 à 25 fois du temps de cycle de fabrication à la commande, de 18 mois à deux semaines
  • une augmentation de 7 à 12% de l’utilisation de l’équipement, grâce à l’automatisation compatible IoT.

Téléchargez la brochure

 

Leggi tutto...
CadlogIndustrie 4.0: quelle est la signification? Vous le comprendrez avec l’exemple Harley-Davidson

Avec l’impression 3D, Nano Dimension entame un partenariat innovant avec Techniplas

on 6 septembre 2018

Nano Dimension, leader de l’impression 3D de circuits PCB, a réitéré sa participation au salon International Consumer Electronic Show à Las Vegas, au stand n ° 9100 du North Hall Convention Center de Techniplas, leader mondial de la conception et de la production de produits et services pour industrie automobile.

Robert Even, responsable des matériaux, a présenté la nouvelle imprimante 3D au salon électronique le plus important du Nevada : « Nous avons développé une solution complète et unique pour l’impression 3D, développant à la fois l’imprimante et les deux encres et le système d’impression couche par couche.

Le fichier Gerber est traité par notre logiciel qui le convertit en deux parties, permettant ainsi l’impression couche par couche. Cela nous donne plusieurs avantages, le principal étant : le premier prototype prendra moins de temps, réduisant de ce fait les couts. Nous avons fait beaucoup de choses au cours de la dernière année. A ce jour, nous avons 6 bêta-testeurs, un en Israël, d’autres en Allemagne et en Californie. Nous disposons de très bonnes équipes de développement en chimie et en physique, ce qui va nous permettre de croitre et de développer davantage.

Techniplas a annoncé que Nano Dimension a rejoint son programme d’innovation, ouvert à la production additive de composants conducteurs, de capteurs encapsulés et de surfaces intelligentes disponibles pour la première fois dans l’industrie automobile. Ce partenariat réunit la technologie d’éclairage cognitif de Techniplas avec l’électronique 3D de Nano Dimension pour offrir de nouvelles façons de concevoir et de produire des pistes conductrices électroniques directement dans les surfaces intérieures et extérieures des automobiles en une seule étape. Nano Dimension est la première société à intégrer des pistes conductrices et à imprimer des circuits 3D entièrement fonctionnels, cœurs de tous les appareils électroniques.

Dans le cadre de ce nouveau partenariat, Nano Dimension apportera son imprimante 3D DragonFly 2020 Pro au nouveau centre de production innovant de Techniplas en Californie, qui héberge également l’unité d’affaires numérique de la société. L’imprimante 3D utilisera son expérience avancée dans les matériaux d’ingénierie à jet d’encre pour accélérer le développement de composants et de systèmes de véhicules de nouvelle génération. « Nous sommes ravis d’accueillir Nano Dimension en tant que membre de notre programme qui rassemble les meilleures technologies actuelles et les plus innovantes », a déclaré George Votis, fondateur et président de Techniplas. « Avec Nano Dimension, nous sommes les premiers à apporter de l’électronique additive à nos clients du secteur automobile. »

Le PDG de Nano Dimension, Amit Dror, a déclaré : « Le programme d’innovation créé par Techniplas est en train de devenir le modèle pour les sociétés d’impression 3D innovantes dans la validation et l’intégration de leurs solutions de fabrication additive pour l’industrie automobile. Ensemble, nous projetons de poser les fondations pour une nouvelle ère de la mobilité connectée et des produits de l’automobile qui ne seront plus entravés par les restrictions traditionnelles de conception et de fabrication.  »

Le produit phare de Nano Dimension, l’imprimante 3D DragonFly 2020 Pro est prête à transformer la production électronique additive permettant aux entreprises de prendre le contrôle de l’ensemble du cycle de développement. En rejoignant le programme d’innovation, l’électronique d’impression 3D de Nano Dimension et la technologie d’éclairage cognitif de Techniplas proposeront ensemble de nouvelles façons de concevoir et d’imprimer des pistes électroniques condustrices directement dans et sur les surfaces intérieures des véhicules.

Nano Dimension rejoint des partenaires innovants partageant le même état d’esprit, notamment DWS, Sharebot et Sicnova dans le cadre du programme d’innovation Techniplas. Cela permettra de repousser les limites traditionnelles de la production automobile. L’engagement constant de Techniplas à l’égard de l’innovation est soutenu par le développement de partenariats qui reposent sur l’échange des capacités et des forces de chacun. Avec une large gamme de produits innovants allant jusqu’au prototypage de grande échelle, Techniplas et ses partenaires sont en bonne voie de préparation pour Industrie 4.0.

 

Télécharger le livre blanc

Leggi tutto...
CadlogAvec l’impression 3D, Nano Dimension entame un partenariat innovant avec Techniplas